MolochBaal

« Construye tu ciudad »

Ce diaporama nécessite JavaScript.

« Construye tu ciudad » est le titre d’une exposition de créations et d’ensembles LEGO® Architecture, celle-là même dont Víctor Martínez Nouvilas nous avait parlée dans son interview et pour laquelle il a construit sa reproduction de l’Edificio Metrópolis. Organisée par ALE!, l’Asociación cultural de aficionados a LEGO de España, elle regroupe plus d’une vingtaine de reproductions d’édifices essentiellement madrilènes et espagnols réalisée par les membres du LUG*, ainsi que la dizaine d’ensembles de la série LEGO® Architecture encore commercialisée. J’ai essayé de retrouver toutes ces créations et de vous en présenter un diaporama à l’aide de photos prises par leurs créateurs avant l’exposition ou bien directement sur place mais il se peut que certaines m’aient échappé et je m’en excuse.

Étaient également organisés, en marge de l’événement, deux ateliers de construction autour de l’ensemble 21050 LEGO® Architecture Studio qui ont pu réunir une cinquantaine de participants chacun.

Cela fait maintenant plus d’un an que je m’intéresse à la série LEGO® Architecture et cette exposition constitue à ma connaissance la plus grande collection de créations du genre. Je trouve le résultat remarquable et me dis que l’idée pourrait être reprise en France, et plus précisément à Paris, notamment à l’occasion de la sortie de l’ensemble 21024 Louvre prévue en septembre prochain. Si l’entreprise vous tente, alors je vous invite à me laisser un commentaire avec vos coordonnées (Ne vous inquiétez pas, elles ne seront visibles que par moi) afin que je juge de l’intérêt suscité par un tel projet.

L’exposition « Construye tu ciudad » est présentée jusqu’au dimanche 5 avril à la Fnac Callao, calle Preciados, à Madrid, avant de voyager dans les différentes Fnac de la province.

* Acronyme anglais de LEGO® User Group (Groupe de fans de LEGO®).

Publicités

Museo del Prado

Il nous en avait parlé lors de son interview le mois dernier, Víctor Martínez Nouvilas, alias MolochBaal, vient de réaliser une nouvelle version virtuelle du Museo del Prado. Comme dans ses précédentes créations que je vous ai déjà présentées, à savoir le Panthéon de Rome et l’Edificio Metrópolis, le style de la série LEGO® Architecture y est parfaitement reconnaissable mais, comme à son habitude, Víctor prend quelques libertés avec celui-ci. En effet, même si sa création repose sur un plateau avec une bordure noire, cette dernière est constituée de tuiles à 45 degrés (Roof Tile/45°). Surtout, il ne se contente pas seulement de reproduire l’édifice mais réinterprète également son environnement urbain en intégrant dans sa création des reproductions de véhicules. Le résultat est une création personnelle, colorée et animée, très bien réalisée.

Le Museo Nacional del Prado est situé en plein cœur de Madrid, en Espagne. C’est le plus grand musée du pays, et l’un des plus importants au monde. Il fut conçu en 1785, dans un style néo-classique, par l’architecte Juan de Villanueva, et faisait partie d’un plan d’urbanisation de la capitale voulu par Charles III, le roi d’Espagne. D’abord destiné à accueillir le Cabinet d’histoire naturelle, le bâtiment reçu finalement les collections royales de peinture et de sculpture, et ce nouveau Musée Royal de Peinture ouvrit ses portes au public en novembre 1819. Il fut nationalisé en 1868 et devint le Musée National de Peinture et de Sculpture jusqu’en 1920, année où fut officiellement adopté le nom de Musée du Prado. Ses collections croissant, deux extensions furent ajoutées dans la première moitié du XXe siècle à l’arrière de la partie centrale.

Edificio Metrópolis

La deuxième création mise en ligne par Víctor Martínez Nouvilas alias MolochBaal sur sa galerie Flickr la semaine dernière, c’est cette reproduction de l’Edificio Metrópolis à Madrid. Là encore, ce n’est pas la première fois que Víctor s’intéresse à ce monument puisqu’il en avait déjà proposé une version sur le site web MOCpages, en 2010, à l’échelle minifigure, dans un esprit proche des fameux modulaires tel que le récent ensemble 10246 Detective’s Office. Cette nouvelle version s’inspire quant à elle de la série LEGO® Architecture. L’échelle y est plus réduite et le monument est présenté sur un plateau entouré d’une bordure noire sur laquelle on peut lire le nom de l’édifice. Cependant Víctor prend aussi quelques libertés par rapport à la série. En effet le plateau n’a pas ici la forme d’un rectangle ou d’un T mais celle, inédite, d’un fer à repasser. De plus Víctor accompagne sa création de reproductions de véhicules qui comme les flammes de son Panthéon de Rome témoignent d’une activité humaine et amènent ainsi un peu d’animation à sa composition.

L’Edificio Metrópolis se situe à l’angle de la calle de Alcalá et de la Gran Vía, à Madrid. Les deux artères s’y coupent en angle aigu ce qui explique la forme en fer à repasser du bâtiment qui n’est pas sans évoquer celle du Flatiron Building à New York. Commandé en 1907 par la compagnie d’assurance la Unión y el Fénix, il a été conçu dans un style beaux-arts par les architectes français Jules et Raymond Février. Achevé en 1910, il a été inauguré l’année suivante. Outre par sa forme, le bâtiment se caractérise également par sa rotonde. Celle-ci est flanquée de quatre colonnes jumelées surmontées de sculptures allégoriques du commerce, de l’agriculture, de l’industrie et de la mine. Son dôme accueillait à l’origine une statue de Ganymède monté en amazone sur un phénix, symbole de la société. En 1972 le bâtiment est racheté par les assurances Metrópolis qui lui donnèrent leur nom et remplacèrent l’ancienne statue par une nouvelle représentant la Victoire de Samothrace qu’on peut encore admirer aujourd’hui.

Le Panthéon de Rome

Si l’actualité du mois de janvier a été dominée par la sortie de l’ensemble 21022 Lincoln Memorial et la découverte des ensembles 21023 Flatiron Building et 21024 Louvre révélés à la dernière Spielwarenmesse, celle du début du mois de février pourrait bien l’être par l’espagnol Víctor Martínez Nouvilas. Víctor, alias MolochBaal, est un étudiant madrilène fan de LEGO® qui vient d’ajouter sur sa galerie Flickr deux très belles créations. La première à laquelle est consacré cet article est une reproduction du Panthéon de Rome, en Italie.

L’intérêt de Víctor pour le Panthéon n’est pas récent puisqu’il en avait déjà conçu une reproduction en 2011, reproduction qu’il avait d’ailleurs proposée sur LEGO® Cuusoo, l’ancêtre de LEGO® Ideas. Cette nouvelle version comprend 507 pièces. Elle mesure 18 tenons de large, 24 de profondeur et 10,1/3 briques de haut, plateau compris. Les volumes et les proportions du modèle original sont plutôt bien respectés, et Víctor a réussi à conserver le contraste entre un portique léger et un bâtiment de transition et une rotonde massifs. Reproduction polychrome, le choix des couleurs y est parfois discutable comme le fait d’en avoir choisies deux différentes pour concevoir le portique d’une part et le bâtiment de transition et la rotonde d’autre part, ce qui rompt avec la volonté d’unité de l’ensemble. Ailleurs Víctor en fait une meilleure utilisation pour suggérer le décors sculpté comme les corniches. Mon coup de cœur va cependant à l’utilisation de bracelets (pièce 33291 Bracelet Upper Part) pour recréer les chapiteaux corinthiens des colonnes du portique.

Mais ce qui m’interpelle le plus, c’est la volonté de Víctor de rendre au monument une sorte d’état originel. En effet, la réalisation de Víctor ne reproduit pas le Panthéon tel qu’on peut le voir aujourd’hui mais surélevé de plusieurs marches tel qu’il était dans le passé. D’autre part, Víctor a pris soin de préciser dans le visuel qui reprend celui des boîtes de la série LEGO® Architecture que sa reproduction est celle du modèle original en 125 après Jésus-Christ. Ce type d’information chronologique est totalement absent de la série et n’est indiqué ni sur la boîte ni sur le livret d’aucun ensemble. Et pour cause puisqu’il est contraire à sa philosophie qui a toujours été de restituer les édifices dans leur état actuel. Enfin et surtout, Víctor a placé à l’avant de sa composition deux brasiers. Le problème n’est pas de savoir si leur présence est attestée ou non à cette époque (encore que) mais plutôt d’avoir fait le choix de les représenter avec une flamme, c’est-à-dire allumés. Ce détail, aussi petit soit-il, a pour effet d’apporter, plus qu’un semblant de vie, une trace d’activité humaine primitive là encore étrangère à la série. Au final, il est intéressant de voir comment d’un côté Víctor a fait des efforts pour inscrire sa création dans le courant de la série LEGO® Architecture en en reprenant tous les codes visuels, et de l’autre comment il s’en démarque en renvoyant son sujet dans un passé révolu.

Le Panthéon de Rome se situe piazza della Rotonda, en plein cœur de la ville. C’est un ancien temple construit pour la première fois en 27 avant Jésus-Christ à l’initiative du consul Agrippa dont on peut encore lire le nom sur la façade principale. Détruit lors d’un incendie en 110, il est reconstruit sous le règne de l’empereur Hadrien vers 125. C’est à ce moment qu’il acquiert la forme si particulière qu’on lui connaît encore aujourd’hui. Le monument est alors élevé sur un podium de 1,3 mètres de haut qui a quasiment disparu aujourd’hui à cause de la surélévation du niveau du sol dû à un phénomène d’accumulation de matière. Il est composé d’un portique rectangulaire coiffé d’un toit à deux versants supporté par seize colonnes, d’une structure intermédiaire rectangulaire pourvue d’un toit-terrasse, et d’une rotonde recouverte d’un dôme. Le Panthéon offre donc un double contraste : Un premier au niveau des formes employées et un second au niveau de la densité des volumes représentés entre d’un côté un portique très léger et de l’autre, un corps de bâtiment très massif. La liaison entre ces divers éléments s’opère grâce à la présence de corniches dont le motif des modillons est répété aussi bien le long de la rotonde et de la structure intermédiaire que sur les côtés des frontons ; une caractéristique que Víctor a plus ou moins bien restituée dans sa reproduction.