Posh Hammer

L’Opéra de Copenhague

LEGO Opera de Copenhague

Visible depuis jeudi sur le site web LEGO® Ideas, voici une reproduction de l’Opéra de Copenhague. Elle est l’œuvre de l’étudiant glaswégien James Bruce May, alias Posh Hammer, à qui l’on doit déjà une reproduction de l’université de Glasgow. Composée de 623 pièces, sa création, avec notamment son plateau noir, reflète parfaitement le style LEGO® Architecture. Mais ce qui retient plus particulièrement mon attention, c’est la couleur nougat de certaines des pièces employées qui, si elle peut prêter à discussion, fait écho à sa création antérieure où elle était déjà présente de manière prédominante. Couleur récurrente dans les dernières créations de James, j’y vois là comme une sorte de marque de fabrique.

Opera de Copenhague

L’Opéra de Copenhague se situe sur l’archipel de Holmen, face au palais d’Amalienborg, la résidence d’hiver de la famille royale du Danemark, à Copenhague. Commandité par l’homme d’affaires Arnold Mærsk Mc-Kinney Møller, il a été conçu par l’architecte danois Henning Larsen et inauguré le 15 janvier 2005. De style néo-futuriste, son design se veut cependant intemporel. L’Opéra de Copenhague est bâti sur une terrasse entourée de canaux formant un îlot. Haut de 38 mètres, sa structure est en béton armé, habillée de marbre, de verre et d’acier. La grande salle peut accueillir 1500 spectateurs, et sa fausse un orchestre de 110 musiciens. Elle est précédée d’un foyer offrant une vue panoramique sur la capitale.

Publicités

L’université de Glasgow

Cela faisait exactement deux semaines que je n’avais pas écrit d’article ! C’est qu’il ne s’est pas passé grand chose pendant tout ce temps ; jusqu’à l’apparition, en fin de semaine dernière, de cette très sympathique reproduction de l’université de Glasgow découverte, comme bien souvent, sur le site web LEGO® Ideas. On doit ce nouveau projet à un certain Posh Hammer, étudiant en premier cycle à la-dite université. Sa création mesure 28×20 tenons, plateau compris, et contient 338 pièces. Le fan de LEGO® y réinterprète les formes et les couleurs pour fournir une composition animée pleine de charme, avec une mention particulière pour l’arbre.

A ce sujet, il est intéressant de voir comment un élément secondaire tel qu’un arbre peut être reproduit de façons très différentes d’un créateur à un autre, et peut ainsi constituer comme une sorte de marque de fabrique propre à chacun. On connaissait déjà les fameux arbres et arbustes d’Adam Reed Tucker constitués d’une ou de deux briques 1×1 montées sur plaque ronde 1×1 tels qu’on les trouve dans les ensembles 21005 Fallingwater et 21006 La Maison Blanche. Mais il y a aussi les arbres de derekcsy dans ses reproductions de The Interlace et de The Pinnacle@Duxton constitués, eux, de paraboles Ø16.

L’université de Glasgow a été fondée en 1451, ce qui en fait l’une des plus anciennes d’Écosse et du monde anglophone. Cependant, l’actuel bâtiment principal ne date que de 1870, date à laquelle l’université a quitté son ancien emplacement sur High Street, où elle commençait à manquer d’espace, pour venir s’installer à Gilmorehill, à l’ouest de la ville. Le nouveau bâtiment a été conçu par Sir George Gilbert Scott dans un style néo-gothique cher à l’époque (voir le palais de Westminster et le parlement hongrois) qui se caractérise notamment par des formes élancées auxquelles participent les différentes tours et tourelles, ainsi que leurs toitures. Le bâtiment principal de l’université de Glasgow se distingue également par son plan en forme de 8 organisé autour de deux cours intérieures séparées par le Bute Hall qui sert de lieu de cérémonie. Il sera complété par John Oldrid Scott, le fils de Sir George Gilbert Scott, qui aménagera une crypte sous le Bute Hall, en 1879, et ajoutera une flèche au clocher, en 1887, élevant sa hauteur à plus de 85 mètres.