Tom Alphin

The LEGO® Architect

Tom Alphin, cet américain fan de la série LEGO® Architecture que je vous ai déjà présenté en même temps que sa Geisel Library, est en train d’écrire un livre sur ses deux passions, les LEGO® et l’architecture, sobrement intitulé The LEGO® Architect. Prévu au mois d’août prochain chez l’éditeur No Starch Press, le livre explorera différents styles architecturaux comme le néo-classicisme, l’Art déco, le modernisme, le brutalisme cher à Tom et le postmodernisme par le biais des LEGO®.

Chaque style sera accompagné d’une courte description, de photos de bâtiments réels, de reproductions d’autres en LEGO® par des artistes du monde entier, et d’instructions de montage pour construire de petits modèles mettant en avant les caractéristiques architecturales de chacun d’entre eux.

L’ouvrage se présentera sous la forme d’un carré de presque 23 centimètres de côté, soit à peine plus petit que le LEGO® Architecture: The Visual Guide. Il disposera d’une couverture rigide et contiendra 192 pages toutes en couleur. Il est d’ores et déjà précommandable sur Amazon au prix de 24,25 euros.

Publicités

L’ensemble 21022 Lincoln Memorial disponible sur le LEGO® Shop

La série LEGO® Architecture est à l’honneur en ce début d’année 2015 avec la sortie, attendue depuis la fin du mois d’août dernier, de l’ensemble 21022 Lincoln Memorial. Annoncé pour le 1er janvier aux États-Unis mais sans date précise en France, l’ensemble a fini par apparaître, en milieu de journée, sur le LEGO® Shop au prix de 29,99 euros. Si comme moi vous ne maîtrisez pas l’anglais, il vous faudra en revanche patienter encore un peu avant de bénéficier de la traduction de son livret car si l’ensemble à également fait son apparition sur le mini-site web LEGO® Architecture, il est pour l’instant présenté avec les traductions du livret de l’ensemble 21002 Empire State Building !

Disponible depuis plusieurs jours chez Toys « R » Us, aux États-Unis, l’ensemble 21022 Lincoln Memorial a déjà fait l’objet de quelques critiques en anglais dont une sur le blog d’un certain Jon Craton et une autre sur celui de Tom Alphin, un fan de LEGO® dont je vous ai déjà parlé lorsque je vous ai présenté sa reproduction de la Geisel Library. Les surprises réservées par l’ensemble ont ainsi pu être dévoilées comme son toit amovible et sa représentation de la statue d’Abraham Lincoln. Pour ma part, j’attends lundi et la journée points VIP doublés sur le LEGO® Shop pour commander mon exemplaire. Je vous fournirai mes impressions dès que je l’aurai reçu.

Geisel Library

Si je vous dis que c’est un américain de 34 ans qui vit à Seattle, dans l’état de Washington. Manager chez Microsoft, il tient un blog généraliste où il partage notamment sa passion pour les LEGO®. Fan de la série LEGO® Architecture, il a entrepris un recensement des plus belles reproductions personnelles classées par style architectural. Créateur à ses heures, son « LEGO® Architecture Studio 30-day challenge » a même été repris sur la page Facebook officielle de la série LEGO® Architecture… Je veux parler de Tom Alphin.

C’est à l’occasion du BrickCon, un rassemblement de fans de LEGO® qui a lieu tous les ans à Seattle et dont l’édition 2014 s’est tenue le week-end dernier, que Tom présentait sa nouvelle création, une reproduction de la Geisel Library. D’abord imaginée deux fois plus grande, Tom a dû, pour des raisons de coût trop élevé, revoir ses ambitions à la baisse. Si elle perdait ainsi forcément en détail, sa reproduction a su conserver l’essence de son modèle tout en collant davantage à l’esprit de la série LEGO® Architecture. Offrant un beau contraste de briques blanches et bleu transparent, montée sur un plateau mesurant 18×18 tenons bordé de noir, et bénéficiant d’une tuile lisse imprimée du nom de l’édifice, sa création soutient parfaitement la comparaison avec les ensembles de la série.

La Geisel Library (initialement Central Library puis University Library Building) est l’une des bibliothèque de l’université de Californie à San Diego (UCSD), à La Jolla plus précisément. Elle a été conçue à la fin des années 60 par l’architecte William L. Pereira dans un style brutaliste. Haute de 33,50 mètres et large de 61 mètres, elle se caractérise par ses formes anguleuses et répétées réalisées en béton armé. C’est en 1995 qu’elle acquiert son nom actuel, en hommage à Audrey et Theodor Seuss Geisel, de généreux donateurs.